août 2002

Novel Optic, nous nous produirons à la fête artistique de Prades dans le Tarn le samedi 31 août.

Novel Optic, nous jouerons dorénavant un nouveau concept. Novel Optic existe depuis août 93, où avait commencé le premier concept jusqu'à octobre 99. Le second avait duré d'octobre 99 jusqu'à aujourd'hui. Place au troisième à présent.


Avec Papillion, chacun en solo, nous avons participé à une soirée de représentations à Radio Radio à Toulouse. J'y ai vu une représentation de Sébastien Lespinasse dont j'avais entendu parler. Avec Moïse et Sébastien Lespinasse, se confirme l'existence d'une bonne scène de performers à Toulouse. Je veux les montrer en compagnie d'un interview poétique de l'ancien champion du monde de boules lyonnaises Bernard Champey que je contacterai à Paziols (Aude) les 28 et 29 août.


David Grosclaude du journal La Setmana m'a dit pendant l'Estivada rodanesa, que le mouvement occitan n'est plus centralisé sur Toulouse ni sur Montpellier s'il l'avait jamais été. Pourtant je fais remarquer à David Grosclaude que si on regarde trois évènements occitanistes récents dans le Rouergue, on s'aperçoit premièrement que la nouvelle émergence de la Coordination occitane du Rouergue essayant d'accentuer la lutte linguistique à Jean-Louis Blenet de Montpellier comme fer de lance, que deuxièmemet la Fête des langues de Decazeville a Claude Sicre de Toulouse en tant qu'initiateur que troisièmement l'Estivada rodanesa est dirigée par Christian Grenet depuis Toulouse qui la livre clef en main à la municipalité de Rodez.


Pour la seconde année consécutive à l'Estivada rodanesa, il n'y a pas eu un créateur musical du Rouergue à partir de dix huit heures sur les scènes. Nous avons pourtant sept ou huit démarches aveyronnaises crédibles dont la moitié n'y a jamais été montrée et l'autre moitié aurait pu se produire dans une autre formule notamment avec certains musiciens de ces groupes en solo. Ce n'est pas tout côté Occitanie centrale que certains appellent Guyenne, c'est à dire l'Aveyron, le Cantal, le Lot, le Tarn et Garonne, le Tarn, les Cévennes, une partie de la Lozère, son seul groupe programmé a été Alberte Forestier trio composé par Alberte Forestier, Xavier Vidal et Jean François Prigent. La tendance reste de remplacer Paris par Toulouse ou Montpellier afin de décider. C'était préjudiable cette année à l'Estivada rodanesa pour une population dans un rayon de deux cent kilomètres. Mon interview dans centre presse :
René Duran " acrobate "
" J'apprécie beaucoup l'Estivada mais depuis deux ans, aucun groupe de création du Rouergue ne sont programmés après 18 heures, alors qu'il existe des propositions ! ! Il faudrait essayer de penser en dehors des grands axes de Montpellier et Toulouse et un peu plus aux communes rurales ! "


Les points positifs de la récente Estivada rodanesa ont été d'après moi, la progression de la quantité du public d'une part, d'autre part pour la première fois c'est devenu un rendez-vous d'occitanistes de toutes sortes venus des quatre coins de l'Occitanie, par ailleurs le cadre du jardin du Foirail dégageait du bien-être, et enfin un groupe folklorique tous les jours à dix-huit heures a été un plus. Les points négatifs, l'absence de création musicale du Rouergue ainsi que de Guyenne donc ajoutée à l'aspect monocorde de l'ensemble des prestations musicales où les seuls qui ont émergés étaient, Lo cor de la plana, Alberte Forestier trio, Bernard Combi, La Bugada, Gai Saber ; parmi les autres beaucoup faisaient du traditionel " troubadourenq " accompagné de pointes de modernité mais trop musicalement corrects, Dona Bela, La Fabrique, Tard quand dîne, Troubadours art ensemble, frédéric Fortes, Marilis Orianaa, Mesclamis, Corou de Berra, Chiens et Soufflets, Familia artus, Compagnie Vieussens, Compagnie Jardin d'amours, Montanaro, Bombes de bal ; originale l'idée de programmer les anciens de Ventardorn des années 70, Claude Marti, Patric, Eric Fraj, Mans de Breish, Yves Rouquette ; D'autre part, nous avons pu voir deux groupes de raggamuffin, Joglar'Verne d'Auvergne qui est une copie conforme de Fabulous Troubadours ainsi que Mauresca Fracas Dub de Montpellier influencé par Massilia Sound System toutefois avec une certaine identité personnelle.


Serge Viaule, candidat du Parti occitan aux dernières élections législatives dans le Tarn, m'a dit au téléphone que ma protestation sur l'absence de programmation à la récente Estivada rodanesa de créateurs musicaux du Rouergue et de la Guyenne (lui se réfère davantage à Midi Pyrénées en tant que région occitane qu'à la Guyenne) était mal venue. Je lui répondrai qu'aux élections législatives, le Parti occitan avait mis en avant le concept de proximité. Rapport à cette proximité, Serge Viaule pourrait là à présent donner des positions concrètes sur la culture, la diffusion de l'art, le sport, les écoles, les universités dans nos régions rurales.


La huitième Estivada rodanesa est terminée depuis une dizaine de jours et aura lieu le quarante-septième festival folklorique du Rouergue du mardi 6 au dimanche 11 août. Les troupes viendront de Bielorussie, Chili, Georgie, Irlande, Italie, Mexique, Réunion, Vietnam, Yougoslavie, plus les quatre du Rouergue.


La saison de quilles de huit qui commence en avril va se clore dans les jours prochains. La grande semaine finale se déroulera du dimanche 4 au dimanche 11 août. Nous aurons le championnat de France individuel le dimanche 4 août à St-Amans-des-Côts, la finale de la coupe de France le mercredi 7 août en nocturne à Rodez, le championnat de France par équipes le dimanche 11 août à Rodez.


Je pensais avoir cent quatre-vingt dix exemplaires de mon livre " Entourage " de vendus. Mais la promesse d'achat de trente exemplaires par le Conseil général de l'Aveyron, n'a été tenue. Ce qui fait que mes ventes pointent à cent soixante exemplaires seulement.


La chambre des députés, droite et gauche confondues, a récemment voté la suppression des subventions aux partis à moins de 1% aux récentes élections législatives. Le parti occitan avec régions peuples solidaires sont concernés par cette suppression.


Souvent, on croit que l'Europe sera bientôt équipée d'un pouvoir politique. Ce n'est pas si certain que ça, les états feront peut-être machine arrière ; nous nous dirigerions alors vers une sorte de Nations unies d'Europe, ce qui édulcorerait les vues de beaucoup d'européanistes convaincus.


J'ai participé à Toulouse à l'enregistrement d'une émission pour France inter. J'ai parlé du Salon reçoit. Ça sera retransmis le dimanche 11 août entre quatorze et seize heures. Quatre autres sujets toulousains y seront traités.




Pas de concours pour le moment. Merci de repasser prochainement...
Autres sondages  
Un parc des Expos à Malan ?
Bof !
Chouette !
 
 
nous contacter - publicité - copyright - aide - conception : ADS Communication © 2009